Vos Questions Répondues




41. Peut-on avoir une explication des dons donnés à l’église dans Éphésiens chapitre 4?

 

Les Apôtres, Prophètes, Évangélistes, Pasteurs et Docteurs sont des hommes élevés par le Seigneur Lui-même. Au début de l'église, ces hommes étaient très nécessaires pour la maintenance et pour le progrès des églises, car le Nouveau Testament n'était pas encore écrit. Les apôtres et les prophètes étaient dans la fondation ou le commencement, et les évangélistes, pasteurs, et docteurs sont encore avec nous aujourd’hui. Ils sont utilisés par Dieu pour l'établissement de nouvelles églises et pour l'édification de toutes les églises. Ils ne répondent à aucune organisation ni église mère. Ils ne sont pas dépendants financièrement d'une société ou d’une organisation. Nous connaissons plusieurs de ces hommes, qui ont la capacité d'enseigner, d'exhorter et d'évangéliser.

 

42. D’où viennent ces hommes, comment sont-ils enseignés?

 

L’école de Dieu, c’est l’église. Les réunions systématiques et le programme général de l’église existe non seulement pour l’édification et pour le progrès des chrétiens. Le programme de l’église est une école pour le  dévoilement des dons de l'Épître aux Éphésiens chapitre 4. Pour cette raison des réunions systématiques d'évangélisation et d'enseignement sont la norme. Des jeunes frères prêchent dans ces réunions et l’église locale produit et développe les dons d’Évangélistes, Pasteurs et Docteurs.

 

43. Existe-t-il une distinction, une habilitée apparente qui fait reconnaitre ces 3 dons?

 

L'évangéliste va prêcher à la conscience, de la gravité du péché, et de la nécessité du salut. Jean-Baptiste a prêché de: « fuir la colère à venir » qui a sondé la conscience du roi Hérode et les conducteurs religieux de ce jour. Ces paroles ont affecté toute la Judée et ont fait trembler plusieurs. (Matthieu chapitre 3) comme aussi les paroles de Paul quelques années plus tard. (Actes chapitre 26) De tels hommes sont peu nombreux aujourd'hui. On va plutôt utiliser le « bâton musical » qui berce et endort le pécheur plutôt que l’épée de la Parole qui réveille la conscience. (Actes chapitre 4 verset 12) L'évangéliste qui a un don de Dieu va prêcher avec cœur, il est conscient que Dieu, les démons et les anges écoutent. Il prêche que Dieu déteste le péché et punira le pécheur (Matthieu chapitre 25 verset 42) il prêche aussi que Dieu est amour, et veut sauver tout pécheur repentant. ( Jean chapitre 3 verset 16)

 

Le pasteur est plutôt occupé avec les nouveaux chrétiens, comme un berger qui s’occupe des brebis. Cet homme est différent de l’homme qui est ancien/évêque, qui est occupé avec les chrétiens de son église. Cette homme va aller dans plusieurs églises. Il est comme l’apôtre Pierre que avait le souci de plusieurs croyants. (1 Pierre chapitre 5)

 

Le docteur est occupé avec la Parole, pour faire comprendre aux croyants, la révélation plus complète de Dieu.

 

Ces dons  sont souvent manifestés par la conscience qui est atteint, par les sentiments ou le cœur qui est touché, et par l’intelligence qui est illuminée. L’évangéliste va atteindre la conscience, le pasteur  le cœur et le docteur l’intelligence. Tout chrétien a besoin du docteur. Le nouveau chrétien a besoin du pasteur. Le non-converti a besoin de l’évangéliste.

 

Les réunions de l’église sont organisées dans ce but. Tous sont invités à toutes réunions mais certaines réunions ont leur spécialité. Le non-sauvé peut assister aux réunions du docteur, mais son besoin est de plutôt écouter l’évangéliste. Le chrétien va assister aux réunions d’évangélisation. Il désire démontrer son appui de l’Évangile et il est aussi intéressé au salut des âmes.

 

44. Le ministère d’un évangélise n’est-il pas vu dans Actes chapitre 8?

 

Certainement, et parfois le nouveau sauvé est enseigné par un autre croyant ou par son étude personnelle des Écritures. Mais nous croyons aussi que l’évangéliste va enseigner les principes élémentaires de l'église aux croyants. Il est surtout occupé avec l'Évangile, mais après que des âmes sont sauvées, il va leur enseigner le baptême, le repas du  Seigneur et comment se réunir au Nom du Seigneur. Il ne va pas enseigner le concept d’église membre qui est dépendant d’une église mère. Il va enseigner que l’église répond à un seul Chef, qui est au ciel. L'évangéliste reconnaît aussi que selon le plan de Dieu il doit inviter des pasteurs et des docteurs, à travailler avec lui, pour bâtir sur le fondement comme nous lisons dans 1 Corinthiens chapitre 3 verset 10. Ces hommes vont encourager les frères à participer, selon leur don dans les réunions de l'église. Ils vont enseigner les croyants de fonctionner indépendamment de toutes autres églises, et sans dépendre sur ces évangélistes, pasteurs ou docteurs.

 

45. Pouvez-vous donner une explication plus complète sur l’enseignement ou la prédication de l’Évangile? Et sur l’évangélisation systématique? Que veut dire cette expression?

 

La prédication de l’Évangile inclut une expérience vécue du prédicateur. Il va parler d’un temps spécifique, des circonstances et du lieu où il est passé par la nouvelle naissance. Il va parler de sa repentance envers Dieu et de sa foi dans l'œuvre de la croix. (Voir question 13) Et le frère qui annonce l’Évangile est reconnu par sa conduite. Sa réputation est sans faute de tous ceux qui le connaissent. (1 Corinthiens chapitre 15  verset 3) La ruine totale de l'homme va être prêchée, (Romains chapitre 3  versets 9 à 23) et le remède parfait dans la croix de Christ . L’Évangile de Dieu va magnifier le Fils de Dieu, Sa divinité, Sa majesté et Son sacrifice expiatoire. L’Évangile de Dieu inclut Sa résurrection, l’enlèvement des croyants (1 Thessaloniciens chapitre 4) et Son retour physique sur la terre. (2 Thessaloniciens chapitre 1) Il est normal de faire des réunions d'Évangile chaque dimanche et parfois durant la semaine. Aujourd’hui, l'Évangile est prêchée par des évangélistes et missionnaires dans plusieurs pays. (Actes chapitre 13 versets 1-5) Des locaux et même des tentes sont utilisés pour la prédication, qui se fait souvent à tous les soirs. Au fil des années plusieurs âmes ont été converties par ces réunions organisées par les églises et parfois par les évangélistes. Aussi des églises ont été établies par ce procédé. Il est vrai qui Actes chapitre 8 souligne l’importance de l’Évangile en conversation privée. Mais l’habileté de la prédication publique va surtout marquer l’évangéliste qui est appelé de Dieu.

 

L’Évangile de Dieu dit que le salut est gratuit et obtenu sans la pratique de bonnes œuvres. (Éphésiens chapitre 2  verset 8) L’enseignement de la pratique des œuvres chrétiennes au non-sauvé contribue aux malentendus qui existent parmi le public religieux de nos jours. Il faut faire une distinction précise entre ces deux enseignements. Les enfants et peut-être le voisin qui assistent régulièrement aux réunions de l’église connaissent ces deux enseignements. Ils   comprennent que le salut est par l’œuvre de la croix et non par une acceptation ou par une copie des œuvres de la vie chrétienne. L’Église biblique fait la distinction entre des réunions d'Évangile et des réunions pour l’édification des chrétiens. L'Évangile prêché par des frères va donc réveiller la conscience au besoin de la repentance. La prédication va souligner la nécessité d’un temps spécifique de foi dans le Seigneur Jésus.

 

46. L'Évangile enseigné à nos enfants demande-t-il la même repentance que pour le pécheur endurci. N’est-ce pas à ce dernier que l’Évangile a été prêché dans les Actes des Apôtres?

 

L’enfant doit passer par la même porte (Jean chapitre 10) que le pécheur endurci. Les enfants vont entendre cet enseignement à l’école du dimanche qui fait comprendre la gravité du péché et la nécessité de la nouvelle naissance. Les enfants ont besoin de connaître le jugement de Dieu contre le péché et non seulement l’amour de Dieu. Le moniteur de l'école du dimanche de l'Assemblée pratique la  sainteté et la révérence dans sa vie, et cela se manifeste aux enfants qu’il enseigne. Les moniteurs et les parents vont éviter toute méthode qui va adoucir, abaisser  ou  réduire le sérieux du  message de l'Évangile. Trop souvent, nous voyons des enfants qui sont poussés dans une fausse profession de foi. Le salut est une révélation de Dieu, donc c’est le Saint-Esprit qui illumine l’âme. Le devoir du moniteur de l'école du dimanche, est de faire réaliser à l’enfant son besoin du salut, plutôt que de le pousser dans une fausse profession.

 

47. Paul a écrit aux Corinthiens: « vous êtes le temple de Dieu. » (1 Corinthiens chapitre 3 verset 16) L’Église est-elle un temple? Que veut dire cette parole ?

 

Dans la Parole de Dieu, le mot Église définit toujours les chrétiens et jamais un édifice. La révérence et la  sainteté est la leçon ici. Être saint dans les réunions de l'Église est certainement nécessaire mais Paul exhorte les croyants à être saints dans leur conduite parmi le monde. Tous les croyants qui forment une Assemblée locale sont dans le temple de Dieu. Le temple ne cesse pas d’être temple quand les chrétiens sont dans leur foyer. Les saints sont dans le temple, même si ils sont au travail, à l’école, ou en voyage.
  La cour extérieure du temple à Jérusalem était inclue dans le mot ‘temple’. Tous étaient invités dans cette cour, pour écouter les prophètes, présenter des sacrifices et la présentation de l’enfant Jésus a eu lieu dans cette cour extérieure du temple. Un autre mot grec décrit le sanctuaire où seul les prêtres pouvaient entrer et faire les divers offrandes et sacrifices. Le mot utilisé dans notre passage de 1 Corinthiens chapitre 3 est ce même mot. Donc, on comprend que notre vie et conduite doivent être dignes de la présence ‘intérieur’ de Dieu. Si on se trouve dans l’Église, nous sommes dans le sanctuaire de Dieu.

 

Jéhovah a dit aux Israélites : “Vous révérerez mon sanctuaire.” (Lévitique chapitre 19 verset 30, chapitre 26 verset 2) Cette parole, même elle ne nous est pas adressé, doit nous affecter. Dieu est le même Dieu Saint aujourd’hui. Le mot révérence veut dire; traiter avec un profond respect, ne pas prendre à la légère , craindre, respecter, ou se tourner vers Dieu. (Évangile de Matthieu chapitre 15 verset 4, Marc chapitre 7 verset 6, Jean chapitre 5 verset 23, 8 verset 54) Nous avons de la révérence pour nos parents, pour les personnes âgées. (Job chapitre 32 verset 6, Matthieu chapitre 15 verset 4 et Première Épître de Tite chapitre 5 verset 1 ) et on doit avoir de la révérence pour l’Église « Dieu est extrêmement redoutable dans l'Assemblée des saints. » (Psaumes chapitre 89 verset 7) Notre Seigneur Jésus connaissait cette parole et aussi Lévitique chapitre 19  verset 30, et Il a chassé les vendeurs du temple à Jérusalem. (Évangile de Jean chapitre 2) Or nous concluons que la révérence doit être vu dans la vie de tous ceux qui font partis de l’Église. Notre conduite et même notre habillement doit convenir à la présence de Dieu.

 

48. Que veut dire  les rangs des simples auditeurs dans 1 Corinthiens chapitre14  verset 16?

 

Le Saint-Esprit enseigne non seulement par la parole mais aussi par la parole mit en démonstration. L'Église en fonction est l'école donnée par le Saint-Esprit afin que le jeune croyant puisse comprendre la vérité et l'unique conception de l'Assemblée. Lors des réunions de l'Église, tous les frères de l'Assemblée sont appelés à participer, soit en priant, par le choix des cantiques, en prêchant ou dans une étude biblique.  (1 Corinthiens chapitre 14 verset 26.)  Pour que les frères fonctionnent  dans l'ordre, (1 Corinthiens chapitre 14  verset 40) le Seigneur a mis dans l'Église des évêques ou des surveillants. Le  Directeur  de l'Assemblée, c'est le Saint-Esprit. Les  évêques vont voir à ce que le Directeur prenne toute la place et qu'Il travaille par l'entremise des différents frères de l'église.

 

Donc, nous constatons que celui qui n'est pas enseigné dans ces vérités et pratiques de l'Église ne peut y participer, puisqu’il ne connaît ni le fonctionnement ni les pratiques de  l'Église. Il est spectateur et étudiant, il va comparer ce qu'il voit dans la première épître aux Corinthiens chapitre 14 et les autres  textes qui nous parlent du fonctionnement de l'Église. La première épître aux Corinthiens chapitre 5 nous parle de ceux du dedans et ceux du dehors. (verset 12) Cela veut dire hors de  l'Église. Donc il y a une séparation visible entre les rangs de ceux qui font partis de l'Église et ceux qui sont spectateurs. Ainsi, les invités ou spectateurs sont assis dans les rangs des simples auditeurs. Le mot ‘rang’ veut dire ‘lieu ou place.’ Ce mot est utilisé dans le passage bien connu de l'Évangile de Jean chapitre 14 où le Seigneur dit nous avoir préparé une ‘place’. (verset 2) Il est utilisé aussi pour décrire le lieu de crucifixion. (Évangile de Marc chapitre 15  verset 22) et aussi la tombe. (Évangile de Marc chapitre 16  verset 6)

 

49. Cette pratique ne va-t-elle pas détourner les étrangers?

 

Plusieurs réunions de l’Église sont pour le public. Ces réunions démontrent aucune division ni rang pour les simples auditeurs. La mission de l’Église est certainement de prêcher l’évangile et la vérité de Dieu dans la localité, et le public est invité à ces réunions. Première Épître aux Corinthiens chapitre 14 nous parle de réunions spéciales. Ces réunions sont seulement pour les membres de l’Église. Assistant à une de ces réunions fut une surprise pour plusieurs. De ne pas être invités au milieu de l’Assemblée a blessé leur orgueil et a été même une insulte. Cet embarras est regrettable et une explication doit certainement être donnée. Pour les croyants qui sont au courant de cet ordre de réunion, l’offense est comprise différemment. Nous serions offensés d'être obligés de faire partis d'un groupe dont on est ignorant. Les rangs des simples auditeurs sont pour la protection de l'Église, mais aussi pour la protection du spectateur ou de l'étranger. On veut savoir dans quoi on s'embarque avant de s'embarquer. Nous serions offensés d'être obligés de participer à une cérémonie avec laquelle nous ne sommes pas d'accord, ou que l'on ne connaît pas. Nous serions offensés de nous faire passer la quête par une religion que l'on ne veut pas supporter. Nous serions froissés (du moins mal à l'aise) d'être assis dans les même rangs dans une congrégation catholique et de faire partie de la cérémonie lors d'un  service funéraire. Être forcés de suivre la coutume catholique est-elle de Dieu? S’il y avait des rangs pour les simples auditeurs, la coutume de se mettre à genou devant des statues, de se lever et participer à la routine religieuse serait le choix des participants de la congrégation seule. Les visiteurs seraient observateurs et non forcés de suivre. Ils ne seraient pas  mal à l'aise et la parenté du défunt qui les ont invité serait moins gênée. N'est-ce- pas? 

 

Mais il y a un autre point à considérer. L'absence de ces rangs peut nuire à la réputation de l’Église. Si des gens de mauvais renoms se trouvent au milieu de l’Assemblée ou à la table du Seigneur la réputation de l'Église est notamment affaiblie dans la localité. Un dernier point important est la pratique de l’excommunication de l’Église. Pour produire la restauration du chrétien excommunié, l’enseignement de l’Église est nécessaire. Où doit s'asseoir le chrétien qui a été excommunié ? Dans les rangs des simples auditeurs. Certainement que sa présence aux réunions démontre sa sincérité et son désir de restauration, qui sont nécessaires avant qu’il soit reçu de nouveau dans l’Église. Il est donc nécessaire que le chrétien excommunié assiste aux réunions de l’Église. Si le chrétien excommunié est assis à la table du Seigneur et que des gens de la région témoignent ce fait, la réputation de l'Église est encore mise en doute. On dit à tous ceux qui ont trouvé une Église selon ce modèle. Vous avez trouvé l'endroit où Dieu parle aujourd’hui, par les prières et prédications des frères. Ces chrétiens vont vous édifier, et vont vous sanctifier. Il est vrai que parfois à cause du petit nombre il y a faiblesse, mais ces frères et sœurs vont tout même être une source de bénédiction et une source d’éducation.

 

50. Lors  de  ma  première assistance à une église. J'étais mal à l'aise lorsqu'ils   ont passé la quête. Est-ce biblique de demander la quête aux étrangers?

 

L'Église scripturaire ne quête pas d'argent. Dieu ne quête pas et Il n'a pas besoin que l'on quête pour Lui. La population générale (non sauvée) a besoin d’être sollicité pour donner, mais le vrai chrétien donne volontairement et n’a pas besoin d’être sollicité. Les professionnels de  quête qui parlent de leurs efforts spéciaux et de leurs dépenses spéciales afin de solliciter des fonds, font déshonneur à Dieu, et ne connaissent pas le Dieu qui a dit : « vous avez reçu gratuitement, donner gratuitement » (Évangile de Matthieu chapitre 10 verset 8 ) On devrait avoir honte de parler de nos besoins financiers publiquement. Dieu connaît nos besoins et va toujours pourvoir. Si non, c’est une indication que nous ne sommes pas dans Ses voies, et que nous avons besoin de chercher Sa volonté. Nous avons parlé des rangs des simples auditeurs où l’observateur vient pour être enseigné. La quête ne passe pas dans ces rangs. La quête ou l'offrande fait partie de l'adoration de l'Église et cela est réservé à l'Église seule. Dieu ne veut pas l'argent de ceux qui sont dans les rangs des simples auditeurs.

 

Nous concluons donc que ceux qui demandent de l'argent aux étrangers ne sont pas enseignés dans les vérités et pratiques de l'Église. Ils ne connaissent ni le fonctionnement ni la doctrine d'une Église scripturaire.

 


Haut de page