Article Courant

Je suis la résurrection et la vie

Par: Michel Bossé (Août 2022)


Ces mots prononcés à une femme du nom de Marthe qui était attristée par la perte de son frère Lazare n’étaient peut-être pas ce à quoi elle s'attendait. La présence du Seigneur Jésus tant attendue avant le décès de son frère laisse Marthe et sa sœur Marie dans l'incompréhension. Pourquoi le Maître a-t-il tardé à venir?

Chacun de nous à un moment donné dans nos vies avons espéré un événement qui aurait changé la donne pour ce qui a trait à notre futur. Ce ne fut pas le cas et cela nous a déçu et peiné. Pour certains, ce fut une déception, mais sans plus. Pour d'autres, ce fut tragique comme dans cet événement. Après lui avoir dit cette vérité à propos de Lui-même, Il lui a demandé : "Crois-tu cela?" Elle a répondu dans l'affirmative. "Oui Seigneur, je crois que tu es le Christ, le Fils de Dieu qui devait venir dans le monde." Marthe a une réponse un peu semblable à Pierre dans sa déclaration solennelle quand le Seigneur demande au disciple : "Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme?" Pierre dit : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." Ces deux personnes affirment et confirment une vérité qui doit être comprise d'une manière spirituelle. Le Seigneur Jésus a dit à un autre homme : "Il faut que vous naissiez de nouveau" (Jean chapitre 3, verset 7 - Nicodème) C'est seulement quand la personne comprend cette réalité à propos du Sauveur, qu'elle peut entrer dans cette connaissance du pardon de ses péchés et de l'assurance de la résurrection.

La résurrection et être né de nouveau sont étroitement reliée. Si nous ne sommes pas nés de nouveau, nous ne pouvons comprendre le sens et la réalité de la résurrection.

La repentance nous fait considérer ce que l'on est devant Dieu (des pécheurs perdus à cause de notre nature pécheresse). La foi nous amène à le considérer Lui, le Sauveur des pécheurs. Ainsi le pécheur peut s'exprimer comme Paul qui pouvait dire "Christ m'a aimé et s'est livré Lui-même pour moi."

Maintenant une dernière question avant de terminer ce bulletin. Quand est-ce que vous avez remercié Dieu pour le don de Son Fils afin que vous puissiez entrer dans cette grande bénédiction de savoir votre âme sauvée et rendu capable de dire comme Marthe : "Oui je le crois."

En résumé: La repentance nous fait considérer ce que l'on est devant Dieu.