Article Courant

La Guerre?.

Par: Larry Buote (Janvier 2020)


L’Iran a célébré en grande pompe les funérailles du puissant général iranien Qassem Soleimani, et Téhéran a promis "une dure vengeance" pour la mort de son général, qu'ils pensaient intouchable. Mais au milieu de la nuit, un bombardement a pulvérisé deux voitures qui sortaient de l'aéroport de Bagdad, Soleimani, l'architecte de la stratégie iranienne au Moyen-Orient, et Abou Mehdi al-Mouhandis, un autre homme important de l'armée iranienne, furent tués sur le coup. Le président américain Donald Trump dit ne pas chercher la guerre, mais certainement les tensions qui existent depuis quelques mois entre ces deux nations ont augmenté depuis, et sont maintenant à un niveau non-précédant.

Les guerres nous rappellent d’un monde très loin de Dieu. En effet l’homme et son péché ont infecté notre planète entière, et la Bible nous parle des conditions qui auraient existées sur la terre si le péché n'y avait pas été introduit. L'homme ne peut blâmer Dieu pour ses problèmes, mais doit se blâmer lui-même, car en péchant contre son créateur, les conséquences ont affecté tout sa vie et tous ses descendants.

Nous prêchons la paix individuel dans le bulletin évangélique, car le salut est décrit ainsi dans l’Épître aux Romains chapitre 5, verset 1) « Ayant donc été justifié sur le principe de la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre Seigneur Jésus Christ. » À cause du péché l’homme est en « guerre » contre Dieu. Nous avons besoin de reconsidération, car nous sommes ennemis de Dieu. L’évangile révèle le chemin de la réconciliation, le verset 10 du même chapitre nous parle des ennemis qui ont été réconcilié à Dieu par la mort de Son Fils.

Or, chaque pécheur qui a été réconcilié, qui a reçu la paix de Dieu, se rappelle où et quand ce fait est arrivé. Il se rappelle les circonstances qui ont produit la repentance dans son cœur, il se rappelle d'une parole de la Bible qui a produit la foi dans le Sauveur mort pour lui. Il ne peut oublier cette révélation de Dieu, si réelle et personnelle. Elle est imprégnée pour toujours dans ses pensées.

En résumé: Être sauvé, c'est avoir la paix dans son coeur, et aussi avoir la certitude de la paix mondiale, car la promesse de Dieu est un règne de paix de mille ans qui va bientôt commencer.