Article Courant

Destination : La planète Mars ou le Ciel?

Par: Michel Bossé (Février 2023)


À la lumière des récentes études et rapports sur la condition de notre planète, force est d'admettre que les choses ne sont pas très encourageantes. Les cibles concernant la réduction de nos actions polluantes et dévastatrices de la planète ne semblent pas être atteintes et sont continuellement revues et modifiées.

Dépendant de votre âge, cela vous inquiète plus ou moins. Soit vous en subirez les conséquences légèrement ou avec force si vous êtes jeunes et en pleine santé. On nous sert des statistiques qui peuvent nous incommoder et nous déranger, mais à quoi cela sert-il s'il n'y a aucune certitude à la fin?

Le but de certaines personnalités fortunées est de développer la planète Mars. Est-ce réaliste? Ne serait-ce que pour leurs semblables, c'est-à-dire les gens riches de ce monde? La majorité de la population ne pourront alors pas en profiter. C'est ce qu'on appelle le plan de l'homme.

Au contraire, Dieu a un plan inclusif et certain qui ne dépend pas de l'homme ou de sa fortune. Dieu demande deux choses de la part de l'homme ainsi que l'apôtre Pierre l'a exprimé à son peuple : "Repentez-vous et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés". Actes des apôtres, chapitre 3, verset 19.

Reconnaître de quoi nous sommes capable ne peut que nous enseigner que nous sommes des pécheurs devant Dieu.

Celui qui réalise cette vérité incontournable et qui fait appel à Jésus-Christ pour un plein pardon ne sera pas déçu. Jésus a dit : "Je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi." Jean chapitre 6, verset 37.

Le futur demeure inconnu pour ce qui est de notre planète et le sort de ses habitants, mais vous pouvez avoir une pleine assurance si vous vous repentez et mettez votre confiance en Celui qui est mort pour vos péchés, a été enseveli et est ressuscité pour votre justification.

Croyez-vous cela? Si oui, vous atteindrez le ciel avec certitude.

Si non, vous mourrez dans vos péchés et vous serez dans le malheur éternel, ce qui est bel et bien une certitude pour celui qui meurt sans Christ.

En résumé: Reconnaître de quoi nous sommes capable ne peut que nous enseigner que nous sommes des pécheurs devant Dieu.