Article Courant

Nouvelle année et la nouvelle naissance

Par: Larry Buotte (Décembre 2021)


Une nouvelle année est devant nous, avec ses nouvelles expériences et avec un sens d’aventure. Le commencement de l’année 2022 est fondée sur la parole des hommes, nous avons confiance que ceux qui ont déterminé le premier janvier le commencement de l’année 2022 se base sur des faits et non sur des superstitions. Et on comprend que le premier janvier est un jour de nouveau départ.

Le départ de la nouvelle année a été accompagné de sentiments et de spectacles, mais on comprend que 2021 est passé et que 2022 commence, spectacle théâtrale ou non!

La nouvelle naissance est déterminée par la parole de Jésus-Christ, qui annonce la nécessité de naître de nouveau. (Évangile selon Jean chapitre 3 verset : 3) et non sur des traditions qui ont changé au fil des années. La nouvelle naissance est aussi marquée par un jour de départ et rempli de nouvelles expériences avec un sens d’aventure, mais des expériences qui ont été vécues, des changements de vie déjà vu dans les générations passées.

Tout comme la réalisation de l’année 2021 qui finit, il faut comprendre nos péchés du passés, et notre nécessité du Sauveur. Seulement alors, la nouvelle naissance va se réaliser. Le salut de l’âme est une révélation de Dieu et ne sera jamais comprise ou révélée sans la repentance.

Comme le commencement de la nouvelle année 2022 peut se faire avec émotion, la nouvelle naissance, ou le jour de notre salut peut toucher nos émotions, mais on remarque que la majorité des conversions sont sans émotion ouverte ou même sans service religieux.

Des hommes de religion ont inventés des services d’église avec des sermons émotionnels. Une foule émotionnelle avec un « pasteur enflammé » peu produire des émotions, tout comme lors d’un événement politique, ou un concert de musique. Quand l’événement est religieux, on associe les émotions vécues à une « nouvelle naissance », mais il faut non pas un sentiment dramatique, ou même un sentiment religieux, il faut une repentance sincère et une compréhension de l’œuvre de la croix.

Et vous cher lecteur? Êtes-vous passé par la nouvelle naissance? Si oui, la nouvelle année, et les imprévus de l’avenir sont sans inquiétude. Mais si vous ne connaissez pas le Sauveur, vous êtes aujourd'hui sans espérance et sans Dieu dans ce monde, (Épitre aux Éphésiens chapitre 2 verset 13) Vous êtes même sous le jugement de Dieu, car Jean chapitre 3 qui parle de la nouvelle naissance parle aussi de la colère de Dieu, qui demeure sur tous les « non nés de nouveau. » (Évangile selon Jean chapitre 3, verset 36)

En résumé: : La nouvelle naissance dit: Je suis, et non j’espère. J’ai passé, et non je passe. Je sais, et non je sens.